Êtes-vous prêt
pour devenir riche ?

Recevez votre test
GRATUIT !
  • Femme
    Homme


GRATUIT
Cadeau de
Bienvenue !


I-Calories

Pour calculer les calories des aliments de chaque repas


     
    
TÉLÉCHARGER




140 kilos perdus en 1 mois!





Non, ce n'est pas une blague, c'est un calcul fait à partir du nombre de participants qui ont démarré le coaching minceur en 1, 2 ou 3 mois.



gestion du poids, maigrir, perdre du poids, regime, methode Erwin Saul, régime spycho minceur, psychoregi

C'est un coaching simple, facile, plein de bon sens, vous maigrissez avec plaisir et ne risquez plus de reprendre vos kilos.

Le principe est simple. Vous devez comprendre et je vais vous y aider, que la nourriture aujourd'hui ne sert plus à se nourrir, à combler nos besoins énergétiques, mais à combler des besoins émotionnels.


- A quoi associez vous le chocolat? Au plaisir?

- A quoi associez-vous les pâtes? Au repas facile et familiale?

- A quoi associez-vous un bon vin? À l'élégance, au fait d'être raffiné?


La nourriture nous importe peu, c'est un outil facile et accessible qui comble en un rien de temps toutes nos émotions.



Nous mangeons pour combler nos émotion.



Nous sommes des êtres émotifs, nous sommes dirigés par l'émotion. Nous sommes un tout petit peu de raison dans un grand sac d'émotions. C'est à la fois notre grande valeur d'êtres humains, capables de s'aimer, d'échanger, de partager... mais aussi notre plus grande faiblesse.



Nos émotions trahissent nos intentions.


Quoi que nous en pensions, nous ne laissons jamais nos émotions devant la porte.

Tout le monde est "émotion". Elle transpire dans le regard de celui qui vous aime, vous respecte, vous méprise ou vous hait.

L'émotion est partout en lui, partout autour de lui. Avez-vous fait l'expérience de regarder dans les yeux de celui avec lequel vous avez rendez-vous pour la première fois? Vous y verrez son émotion, ce qu'il pense réellement de vous, de cette rencontre, de l'avenir de vos relations. Si vous y voyez le respect, l'amour, la bienveillance, ou juste un peu d'intérêt... restez. Si vous y voyez le dédain, la supériorité, le mépris... tournez les talons.




Nos émotions déterminent nos réactions.


Par exemple, ce sont elles qui déterminent avec quelle ardeur ou quelle retenue une femme va répondre aux avances d'un homme.


Va-t-elle être timide, gênée, effrontée ou provocatrice?


Les émotions qui vont surgir en elle, à l'approche de l'homme en question, vont déterminer si elle lui dira bonjour timidement ou si elle va se tourner en maugréant "Casse-toi pauv'type".

C'est pareil pour sa relation aux autres, dans le travail, en famille, entre amis... Il y a des gens faciles, des rustres, des timides, des provocateurs...

Chacun de ces comportements sont dictés par l'émotion.




Nos émotions encouragent ou limitent nos actions.


Certains de mes amis sont à ce point envahis par l'émotion qu'ils n'arrivent pas à faire des choses qui paraissent simples à des millions d'autres personnes.

Un de mes amis n'a jamais pris l'avion de sa vie et, à l'écouter, ne le prendra jamais, il a pourtant des dizaines d'amis à travers le monde qui ne demandent qu'à l'accueillir, ce n'est donc pas par manque d'intérêt.

C'est un homme incroyablement intelligent, responsable, structuré, créatif et très sociable, il n'a rien d'un homme rustre ou psychologiquement faible. Mais il a beau essayer de raisonner son choix, l'émotion est trop forte à l'idée qu'il monte un jour dans un avion et que ça décolle.


Un autre de mes amis, passionné de musique, guitariste émérite ne s'est jamais lancé dans une carrière de musicien parce que l'émotion est trop forte, il a une peur paralysante de jouer "professionnellement". Cela ne l'empêche pas de jouer en public, pour le plaisir, mais envisager d'en faire son métier est pour lui tout simplement impossible.


C'est pareil pour tout le monde et pour tous les domaines de la vie, certains ne prendraient pas une mygale entre leurs mains et d'autres le feraient sans hésiter.




D'où viennent les émotions?


De la pensée, de notre façon personnelle de percevoir le monde qui nous entoure, de l'interpréter.

De notre éducation, les conclusions tirées dans l'enfance, les croyances héritées de nos éducateurs, notre expérience, nos apprentissages personnels, nos chocs...

Toutes ces pensées amalgamées créent des émotions lorsqu'on suscite une expérience connue: Par exemple, prenez le temps de vous concentrer... imaginez-vous en train de mâcher.... vous mâchez... vous mâchez... ce que vous mâchez, c'est du papier aluminium... imaginez que vous écrasez l'aluminium entre vos dents, que vous mâchez une boule de papier aluminium.


Bouh! Quelle horreur, n'est-ce pas?


L'émotion ressentie vient d'une pensée liée à l'expérience (si vous avez déjà mâché, sans le vouloir, l'emballage aluminium des chewing-gum d'antan, ou une déduction issue d'autres expériences), mais sûrement pas du papier aluminium lui-même, puisque vous ne faites que l'imaginer.




Quelles sont les conséquences sur le corps?


Les bonnes émotions permettent au corps d'être équilibré, régénéré, sain, ferme... Les gens de bonne constitution émotionnelle guérissent plus vite, cicatrisent plus vite, se retapent plus vite. Faites l'expérience de ressentir l'amour et la joie chaque fois que vous ne vous sentez pas bien, vous serez sur pied beaucoup plus rapidement.


Les émotions plus négatives, celles suscitées par la peur, entraînent des dérèglements, des maladies, la dépression, le surpoids...

Lorsque vous vous êtes imaginés en train de mâcher du papier aluminium votre première réaction a été physique, n'est-ce pas?

Croyez-vous que ce soit un événement rare?

Le fait qu'une pensée crée une telle réaction est fréquent, c'est même continuel! Le cerveau envoie en permanence des ordres au corps, sous la forme d'impulsions électriques, c'est ce qui l'anime, le protège, le rend vigilant... Il se tend, se décontracte, s'échauffe, transpire, se glace, soupire... Il est en alerte permanente.




Aux mêmes causes les mêmes conséquences?


On le sait depuis 30 ans avec les progrès de la méta médecine: les mêmes émotions provoquent les mêmes maladies.

Cela ne veut pas dire que la maladie est imaginaire, cela lui donne une origine, la raison du dérèglement biologique, qui prend en compte un élément tout à fait banal: L'émotion.


Pour le poids, c'est pareil.


Depuis 7 ans maintenant, je travaille sur les phénomènes de prises de poids et notamment sur les failles psychologiques qui les entraînent. C'est comme ça que j'ai découvert les profils types, correspondant chacun à un style de prise de poids particulier.


Il y a quatre catégories chez les hommes et six chez les femmes.


Les catégories sont déterminées en fonction de la localisation du surpoids. L'endroit du corps où l'on prend du poids détermine un caractère précis. Ce caractère est déterminé par l'émotion et l'émotion par certaines peurs.


Lorsqu'on connaît la peur qui entraîne le stockage, il suffit de s'en débarrasser et le stockage cessera.




Quel est le rapport avec le chocolat?


La plupart des gens croient que pour maigrir, il faut arrêter le sucre et la nourriture riche.

Ce que je dis c'est:


"Ce n'est pas le gras et le sucre qui font grossir, mais la raison pour laquelle on les mange".



Le but de ma méthode est d'expliquer aux gens pourquoi ils vont plus spontanément vers cette nourriture plutôt qu'une autre, que ce soit le chocolat, les chips ou n'importe quoi.


Une fois qu'il savent, les comportements ne sont plus les mêmes et lentement, les gens changent pour se remettre en accord avec leurs véritables besoins, leur équilibre.


Le chocolat est la référence en terme de plaisir à bannir de son alimentation lorsqu'on cherche à retrouver la ligne.

C'est pour cela que je le conseille, parce qu'il réveille beaucoup d'émotions chaque fois qu'on en mange.

Plutôt que de le vivre dans la culpabilité, ou de le manger "raisonnablement" il faut s'en servir pour se comprendre soi-même et évoluer.


Manger du chocolat en se demandant ce qu'on va chercher derrière chaque bouchée: Confort, plaisir physique, adrénaline, liberté... C'est avoir le meilleur comportement qui soit, c'est vouloir se connaître donc se considérer et se respecter.


Oui, je conseille le chocolat, comme outil qui permet de se comprendre soi-même.



Parce qu'une fois qu'on sait pourquoi on le mange, et bien, plutôt que de continuer, on va chercher ce qui nous manque vraiment.



Un exemple?



Une de mes coachés mangeait beaucoup de nourriture festive: des gâteaux apéritifs, des canapés, des mini pizza. elle aimait bien préparer des repas originaux, amusant pour elle, son mari et ses enfants. Elle a même animé un blog dans lequel elle faisait des vidéos de ses recettes originales.


En travaillant sur la symbolique de son alimentation, elle a compris que l'émotion procurée par la nourriture lui procurait était celle d'être IMPORTANTE. En réalité, elle n'avait pas besoin de toute cette nourriture, elle avait juste besoin d'être importante.


Elle a changé ses habitude alimentaires en décidant de trouver un autre moyen d'être importante, en réglant un vieux conflit avec son père. n conflit qui avait semé le doute en elle et qu'elle répétait régulièrement: Suis-je importante?






Téléchargez l'extrait du programme Psycho-minceur, vous y trouverez les 6 profils féminins et les 5 profils masculins.


Cliquez ici ===> TÉLÉCHARGER



 

COACHING 1 mois

COACHING 2 mois

COACHING 3 mois
Objectif: Moins 2 kilos

Objectif: Moins 4 kilos
Objectif: Moins 6 kg et +

34 euros

 


19,50 €/mois



15 €/mois


Version Audio MP3
(Actualisé et téléchargeable)
Version Audio MP3
(Actualisé et téléchargeable)
Version Audio MP3
(Actualisé et téléchargeable)

44 euros

 

27,50 €/mois

 

23 €/mois

 

 












Identifiez-vous

Mot de passe perdu ?